Les Brodeurs de Mots

Ecrire est la clef ~
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mot de janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cabélyst
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Age : 22
Localisation : Plus loin que tu ne le penses
Date d'inscription : 31/05/2010
Messages : 1928

MessageSujet: Mot de janvier   Jeu 21 Jan 2016 - 11:49

Vous l'attendiez tous (ou pas), voici le mot de janvier (un peu tard, certes, mais dites-vous que ça rajoute du challenge !) :

Étonnement

___________________




Image de base par Sakimichan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Date d'inscription : 23/02/2010
Messages : 1328

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Sam 23 Jan 2016 - 2:00

Challenge relevé !
Je sais que ça manque de contexte et d'explication, ça ne vous paraîtra sans doute pas clair. Je ne sais même pas si vous arriverez à suivre les personnages entre les "elle" et les "il" mais je n'avais vraiment pas envie de mettre de prénoms ni de formules pour les remplacer. je voulais que ça soit des parfaits anonymes qu'on voit se rapprocher mais qu'on ne peut pas trop nous-même approcher... C'est une erreur de ma part je sais, si c'était un écrit sérieux j'aurais veillé à ne pas me répéter aussi souvent !
Enfin bref, j'avais envie d'écrire ça et je l'ai fait sur un coup de tête, d'où les fautes essaimées ici ou là ! N'hésitez pas à corriger si vous en voyez ! Si j'attends de me relire demain, je n'oserai pas le publier donc je préfère le faire sur un coup de tête :)

***


Elle contenait ses larmes du mieux qu’elle pouvait, à en avoir mal à la tête et à la mâchoire qu’elle serrait de toutes ses forces. Que faisait-elle ? Qui était-elle ? Elle ne savait pas si sa décision était fidèle à ses principes ou si tout au contraire, elle devait se détester pour sa lâcheté. Elle avait vécu ces quatre dernières années avec un homme qu’elle aimait, il avait été son meilleur ami avant d’être son amour. Ils s’étaient tout confiés, ils avaient tout innover en même temps. Ils s’étaient construits ensemble. Mais malheureusement, leurs principes et leurs rêves n’avaient pas pris le même chemin, leurs personnalités s’étaient peu à peu dissociées. La relation qu’ils vivaient depuis plus d’un an n’était pas celle qu’elle voulait, ce n’était pas tendre ni rassurant, ni même solidaire. Les erreurs de chacun s’étaient entassées dans la mémoire de l’autre, les ressentiments avaient peu à peu pris le dessus. Elle voulait de l’attention, il voulait de la confiance. Elle vivait à travers ses sentiments, il vivait loin des questions. Peu à peu, elle s’était mise à attendre que l’appartement se vide avec impatience. Etre seule dans le lit, être seule dans ses préoccupations… Elle s’était rendue compte que peut être vivre seule était plus facile, ainsi elle ne serait plus jamais déçue par des mots tendres qui ne viennent pas ou un intérêt attentif qui disparaît un peu plus chaque jour. Mais était-ce vraiment ça la solution ? Vivre seule, ne plus jamais s’ouvrir ni s’attacher ? Un sanglot s’échappa.
De l’extrémité opposée du lit, il se rapprocha d’elle. Il glissa tendrement sa main dans ses cheveux fins et colla avec douceur sa tête contre son torse brûlant. Elle n’osa bouger pendant quelques minutes, écoutant attentivement le cœur du jeune homme tambouriner contre son oreille. Puis elle se détendit, ses muscles se relâchèrent. Elle entremêla ses jambes fines avec les siennes, rassurée par ce contact chaud et puissant. Il la serra encore plus fort, ses deux bras autour de ce corps fragile. Pour la première fois, il sentait qu’il pouvait se montrer vulnérable avec la femme qu’il aimait et qu’il voyait si sensible. Il l’avait toujours regardé de loin, voyant sa confiance en elle se détruire au fur et à mesure que son copain l’oubliait dans un coin de leur appartement. Quand elle lui avait dit qu’elle avait rassemblé son courage et que c’en était fini avec lui, il lui avait immédiatement proposé de la loger le temps qu’elle trouve un nouveau logement. Elle n’avait pas tout de suite accepté car ça lui semblait déplacer aux vues de sa récente rupture. Mais les appartements de ses amies étaient trop petits et elle en avait conclu que c’est dans le sien qu’elle dérangerait le moins. Heureux d’être à ses côtés pendant ce tournant majeur, il avait veillé à ne pas trahir ses sentiments. Mais la voir aussi perdue était trop dur, il voulait la soutenir et l’empêcher de tomber.
Il se perdait dans l’odeur de ses cheveux blonds et dans le contact de sa peau douce, collée contre la sienne. Il ne pouvait cacher sa tension mais était rassuré de sentir qu’elle ne faisait guère mieux, trahie par sa respiration fiévreuse qui butait contre son torse de plus en plus rapidement. Il n’essaya pas d’empêcher ses propres larmes de couler. Quand elles tombèrent sur le visage paisible de la jeune fille, il sentit l’étonnement déformer ses traits. Alors elle se libéra doucement de l’entrave de ses bras protecteurs et se hissa jusqu’à ses lèvres où elle déposât les siennes.

___________________





Andy. A Noël t'avais dit que y aurait tout le monde.
Andy. J'aime pas quand tu mens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loli
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Age : 18
Localisation : Ailleurs.
Date d'inscription : 29/05/2010
Messages : 3078

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 18:27

C'est dommage que l'histoire soit un peu bateau, parce que c'est un texte agréable à lire. Je n'ai pas trouvé les répétitions gênantes, tu t'en sors bien ! Par contre certaines formules manquaient un peu de naturel selon moi ("innover", "elle en avait conclu", "heureux d'être à ses côtés pendant ce tournant majeur"...) Et du coup j'ai moins ressenti l'émotion. Mais ça fait vraiment plaisir de lire quelque chose, merci Lily Fufufu

___________________




Rien n'était résolu quand le combat était fini, mais plus rien n'avait d'importance.
Chuck Palahniuk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Date d'inscription : 23/02/2010
Messages : 1328

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 18:36

Ah je te l'accorde, c'est une histoire bateau et vue des milliards de fois ! Mais apres tout, nos vies sont faites d'histoire bateau ;)
Merci pour ton commentaire, je vais essayer de changer ces phrases en les tournant autrement ! Merci d'avoir pris le temps de lire :)

___________________





Andy. A Noël t'avais dit que y aurait tout le monde.
Andy. J'aime pas quand tu mens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cabélyst
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Age : 22
Localisation : Plus loin que tu ne le penses
Date d'inscription : 31/05/2010
Messages : 1928

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 19:49

A la première lecture, j'avoue que je m'embrouille effectivement entre les différents "ils", mais je prendrai le temps de le relire pour essayer d'y voir plus clair. :) A vrai dire, en relisant pour trouver les passages dont je parle plus bas, je crois que je comprend déjà un peu mieux. ^^
Du coup j'ai trouvé ça un peu confus sur la fin, alors que c'est le passage qui m'a paru le plus important dans l'histoire. Je n'ai pas très bien compris ce qui s'est passé pour en arriver là, ni s'ils sont ensemble ou pas au moment où le texte commence. Mais après tout tu avais prévenu. ^^
Le fait que ce ne soit pas très original ne me dérange pas en revanche.

Sinon, sur la forme, je suis d'accord sur les tournures relevées par Loli, et j'ajouterai que tu as besoin de faire plus attention à la concordance des temps (c'est un vilain mot, je sais) :
Citation :
elle ne serait plus jamais déçue par des mots tendres qui ne (viennent) venaient pas ou un intérêt attentif qui (disparaît) disparaissait
Citation :
elle en avait conclu que (c’est) c'était dans le sien qu’elle dérangerait le moins

___________________




Image de base par Sakimichan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Date d'inscription : 23/02/2010
Messages : 1328

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 20:16

Oui je me doute :P Moi-même je m'embrouille un peu en relisant donc t'inquiète :P
En gros, elle dort dans le lit d'un ami mais chacun bien de son côté, il n'est pas question pour eux de se rapprocher. Elle vient de quitter son copain avec qui ça allait très mal mais quand son ami (dans le lit) l'entend pleurer, il se rapproche et la prend dans ses bras. Ce qui les rapproche d'autant plus c'est qu'ils sont tous les deux très sensibles, à fleur de peau, alors que l'ex de la fille était indifférent. Quand elle sent qu'il pleure, qu'il s'ouvre à elle, elle l'embrasse. C'est pas forcément une histoire d'amour, c'est plus un moment intime et doux entre deux personnes que j'ai voulu écrire!

Oulaaaaa ! Merci pour tes corrections, c'était pas très joli joli ça comme faute :P
Merci pour ton commentaire :)

___________________





Andy. A Noël t'avais dit que y aurait tout le monde.
Andy. J'aime pas quand tu mens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loli
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Age : 18
Localisation : Ailleurs.
Date d'inscription : 29/05/2010
Messages : 3078

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 20:19

C'est bizarre, l'idée me plaît plus dans ton résumé XD Je trouve que ça fait moins bateau, justement, moins à l'eau de rose surtout. Peut-être parce que dans le texte on comprend que son ami l'a aimé en silence pendant sa relation avec quelqu'un d'autre ? Je ne sais pas, mais bon, c'est subjectif après. Comme tu dis, la vie est pleine d'histoires comme ça, et ça n'a pas dérangé Cab' :)

___________________




Rien n'était résolu quand le combat était fini, mais plus rien n'avait d'importance.
Chuck Palahniuk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Brodeur Inspiré
Brodeur Inspiré


Date d'inscription : 23/02/2010
Messages : 1328

MessageSujet: Re: Mot de janvier   Dim 24 Jan 2016 - 20:49

Oui c'est effectivement ça, il l'a aimé en silence pendant un temps. Mais ce moment précis n'était pas un moment d'amour entre amoureux dans ma tête, ils ont de l'amour l'un envers l'autre bien sur mais plutôt "amical" (ça ne représente pas du tout comment je le ressens, je le trouve trop réducteur ce terme), deux personnes qui tiennent l'un à l'autre et partagent un moment d'ouverture, un silence riche en signification et en émotion.

___________________





Andy. A Noël t'avais dit que y aurait tout le monde.
Andy. J'aime pas quand tu mens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mot de janvier   Aujourd'hui à 22:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Mot de janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» REP info Janvier 2010
» Revue de presse Janvier 2011
» les rois Calvi 8 janvier 2011,traditions legion etrangere
» En attendant janvier (charm pale, mickey contractor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Brodeurs de Mots  :: Au Café du Coin. :: Le mot du mois-
Sauter vers: